BTS Esthétique en candidat libre : comment le passer ?

S’il est tout à fait possible de se présenter en candidat libre à grand nombre d’examens généraux sans justifier d’une formation préalable, il n’en va pas de même pour les examens professionnels, dont le BTS esthétique. La raison en saute aux yeux : la culture générale peut s’acquérir par la lecture et l’étude des livres appropriés à chaque matière ; la qualification professionnelle passe obligatoirement par la pratique alliée à la théorie, d’où l’obligation de stages en milieu professionnel en cours de formation.

Documentation
Bien que communément admis, le terme « candidat libre » est erroné ; il s’agit en réalité de « candidat individuel », ce qui signifie que le postulant n’est pas passé par le circuit scolaire traditionnel. Mais très rares sont les étudiants se présentant à un examen sans avoir eu un accompagnement, généralement une formation par correspondance. L’inscription au BTS esthétique impose de justifier le suivi d’une formation sur 2 ans et d’un stage de 5 semaines minimum en fin de première année ou de 3 années d’expérience professionnelle dans le domaine de l’esthétique-cosmétique.

Concernant les établissements proposant la formation au BTS esthétique à distance, on trouve du bon (parfois) et du moins bon (souvent). Mais au-delà du parcours du combattant que représente la recherche d’une bonne école et d’un stage pratique, une question se pose : est-il vraiment judicieux de se former à un examen du niveau du BTS par correspondance?

Le BTS esthétique-cosmétique est réputé pour être parmi les plus durs et certaines le comparent en difficulté à une première année de médecine. Même sans aller jusque là, il offre un programme très lourd et nécessite beaucoup de travail et de concentration, surtout pour intégrer toute la partie pratique. Beaucoup de personnes suivant une formation à distance optent pour ce choix parce qu’ayant déjà une activité qui les empêche d’effectuer une scolarité normale. Dans ces conditions, il semble difficile de rattraper une semaine de cours en quelques heures le soir et il est fréquent qu’une totale démotivation succède à l’euphorie du début.

Il vous faudra également dégager du temps pour rechercher un employeur potentiel pour le stage pratique ; de plus, il faut bien avouer que ces derniers sont souvent réticents face à une candidate en formation à distance en raison d’une part du manque de pratique total de l’élève, d’autre part de la mauvaise presse de certaines écoles. Sans oublier, si vous travaillez par ailleurs, que vous devrez impérativement vous libérer pour effectuer les 5 semaines du stage.

Si vous avez réussi à surmonter tous ces obstacles, n’oubliez pas, lors de votre pré-inscription à l’examen de préciser la façon dont vous souhaitez le passer : en forme globale (l’ensemble des épreuves se passe au cours d’une même session à la fin de la formation) ou en forme progressive (les diverses épreuves sont échelonnées sur plusieurs sessions).

Le BTS esthétique en candidat libre est par contre tout à fait adapté à certains cas. Un candidate ajournée à une session précédente n’a nullement besoin de suivre à nouveau une formation pour se présenter à une nouvelle session. En outre, elle peut conserver le bénéfice des notes égales ou supérieures à 10 durant cinq ans, auquel cas elle ne présente à nouveau que les épreuves qui n’avaient pas été validées. Par contre, la candidate ayant échoué à l’épreuve « étude personnelle » ne peut pas représenter le même dossier à une autre session. Elle peut donc être amenée à effectuer un nouveau stage en vue d’élaborer une nouvelle étude personnelle.

Pour une candidate possédant déjà les trois années d’expérience professionnelle, la présentation en candidate libre est également envisageable. Elle maîtrise parfaitement le côté technique de la profession et devra essentiellement approfondir les matières portant sur la théorie. En outre le certificat de stage peut être remplacé par un ou plusieurs certificat(s) de travail attestant de son emploi en tant que salariée pendant 6 mois à temps plein au cours de l’année précédant l’examen ou un an à temps partiel durant les deux années précédant l’examen.

Vous le voyez, la perspective du BTS esthétique en candidat libre doit donc être étudiée avec beaucoup de prudence. Si dans certaines circonstances elle ne pose pas de problèmes particuliers, dans d’autres elle risque fort de vous mener à une cruelle désillusion qui viendra s’ajouter à un gros trou dans votre budget.

Partagez votre avis ou faites part de votre expérience :

*