BTS Esthétique Cosmétique

Le BTS esthétique-cosmétique, plus haut niveau de diplôme dans ce domaine, offre une formation très complète due à son programme exigeant. Son succès grandissant s’explique par les postes variés et les perspectives d’évolution auxquel il donne accès.

Les pré-requis pour accéder au BTS esthétique sont les suivants : bp esthétique, bac pro esthétique ou baccalauréat général.

Documentation
Concernant ce dernier, même si toutes les sections peuvent théoriquement y avoir accès, dans la pratique seules les titulaires d’un bac de série S sont admises ; pour les autres séries, il est fortement recommandé de passer par une année de prépa. Cette sélection s’explique par la densité de la partie scientifique du programme.

Le BTS esthétique-cosmétique peut se préparer en formation initiale ou continue, par correspondance ou en alternance. Il peut également s’obtenir au titre de la validation des acquis professionnels. La durée variera de 2 à 3 ans selon la filière dont vous êtes issue. L’enseignement théorique est complété 5 semaines minimum de stage obligatoire.

Le nombre d’épreuves est assez élevé puisque l’examen totalise pratiquement 25 heures hors épreuves facultatives.

Les épreuves du BTS Esthétique Cosmétique et leurs coefficients

E1 – Français, écrit, 4h, coeff. 2
E2 – Langue vivante étrangère 1, écrit 2h + oral 20 mn, coeff. 3
E3 – Epreuve scientifique
Physique/chimie, écrit, 2h, coeff. 1
Biochimie – Biologie, écrit, 2h, coeff. 2
Cosmétologie, écrit, 2h, coeff. 2
E4 – Technologie et techniques professionnelles
Méthodologie – Organisation – Technologie, écrit, 4h, coeff. 2
Pratique esthétique, pratique, 3h30, coeff. 5
Techniques cosmétiques, pratique, 1h, coeff. 1
E5 – Gestion et développement de l’entreprise
Gestion de l’entreprise, écrit, 4h, coeff. 3
Mise en valeur des produits et des services, écrit, 3h, coeff. 1
E6 – Epreuve sur dossier
Etude personnelle, oral, 0h30, coeff. 1
Conseil – Négociation – Vente, oral, 0h30, coeff. 2
Epreuves facultatives
Langue vivante étrangère 2, oral, 0h20, coeff. 1
Art et maquillage, oral, 0h20, coeff.1

La densité du programme est à la hauteur de l’examen. Il répond d’ailleurs à des directives ministérielles très précises, tout au moins en ce qui concerne la formation initiale sous statut scolaire. Le nombre d’heures d’enseignement hebdomadaire pour chaque matière est identiques pour les deux années de préparation. Les informations ci-dessous précisent le nombre d’heures totales avec indication des cours + TD + TP.

  • Français = 2 (1 + 1 + 0)
  • Langue vivante étrangère 1 = 2 (1 +1 + 0)
  • Physique/chimie = 2,5 (1,5 + 0 + 1)
  • Biochimie/biologie = 4 (2 + 1 + 1)
  • Cosmétologie = 3 (1 + 1 + 1)
  • Technologie des appareils et des locaux = 1 (0 + 1 + 0)
  • Techniques professionnelles (10 h au total)
    • Techniques d’organisation et techniques d’information, formation et animation = 2 (0 + 0 + 2)
    • Techniques esthétiques = 8 (0 + 0 + 8)
  • Gestion de l’entreprise = 5,5 (2 + 1,5 + 2)
  • Arts appliqués = 2 (0 + 0 + 2)

Soit un total de 32 h auxquellles viennent s’ajouter 2 h d’enseignements facultatifs.

Le programme est donc basé sur quatre axes principaux :

  • axe scientifique (physique, chimie, biologie, biochimie, cosmétologie) ;
  • axe professionnel ( techniques professionnelles, pratiques esthétiques, étude personnelle) ;
  • axe gestion (négociation et vente, evironnement économique et juridique, conseil, comptabilité et gestion) ;
  • axe général (français, anglais, arts appliqués).

Pourquoi la durée de la formation diffère-t-elle selon la filière d’origine? La titulaire d’un bac pro ou d’un bp possède déjà une solide formation en esthétique, au contraire de celle issue d’un bac de série générale. Dans le cadre de l’alternance, le temps passé à l’école est inférieur à celui passé chez l’employeur et ne peut donc permettre à une néophyte d’absorber la totalité du programme. Toute école sérieuse orientera donc cette dernière vers la formation initiale à temps plein en 2 ans ; si elle souhaite effectuer sa formation en alternance, elle aura d’abord une année de formation à temps plein, avec passage du CAP esthétique, durant laquelle elle pourra acquérir les bases des matières professionnelles théoriques et celles de la vente et des techniques esthétiques. C’est seulement après cette formation qu’elle pourra accéder à un contrat de professionnalisation d’une durée de 24 mois.

Quelle que soit l’école à laquelle vous postulerez, la possibilité d’admission passera par l’étude de votre dossier et un entretien permettant de juger de votre motivation. Pour la formation en alternance, vous aurez en outre à subir un test d’évaluation.

Le BTS esthétique cosmétique a la réputation -tout à fait justifiée- d’être un des plus difficiles. Pour mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons d’être extrêmement vigilant quant au choix de votre école si vous passez par un établissement privé (beaucoup plus nombreux à proposer cette formation que les établissements publics). Mais avec un bon enseignement, une solide motivation et la dose de travail nécessaire, la réussite au BTS esthétique est loin d’être une difficulté insurmontable.

Partagez votre avis ou faites part de votre expérience :

*