Le CAP Esthétique en candidat libre avec une formation par correspondance

L’inscription à un examen n’étant nullement liée à une formation en milieu scolaire, il arrive régulièrement que le CAP esthétique se passe en candidat libre. C’est le cas pour des personnes ayant suivi une formation par correspondance ou ayant préparé l’examen toutes seules. Cette formule présente à la fois des avantages et des inconvénients.

Quid de la formation par correspondance? L’esthétique étant avant tout basée sur des gestes pratiques, il est impossible de s’y former à distance, me direz-vous. Ce à quoi je répondrai : avec certaines écoles, si! Donc tout repose sur le choix de l’établissement de formation, choix d’autant plus hasardeux qu’ils semblent tous très alléchants et vous promettent monts et merveilles.

Documentation
Parlons tout de suite de ce qui est souvent le frein principal au choix de cette formule : le budget. La préparation du CAP esthétique en candidat libre par le biais d’une formation par correspondance coûte cher. Il peut donc être judicieux de s’informer sur les diverses aides au financement possibles. Sachez que la majorité des établissements propose un règlement en plusieurs mensualités, ce qui peut faciliter les choses si l’on ne répond pas aux critères d’aide. Une fois cette étape franchie, vous pourrez alors vous concentrer sur le fonctionnement des différentes écoles.

Un bon organisme de formation doit être clair et détaillé au niveau de ce qu’il vous propose. Le minimum de base comprend bien sûr les supports de cours écrits et les devoirs avec correction. Concernant ces derniers, l’indication du nombre de devoirs pour chaque matière est utile : chaque devoir correspondant à un cours, vous saurez ainsi si la matière semble bien approfondie.

Dans l’absolu, une école performante devrait vous proposer également :

  • des cours pratiques en vidéo ; seuls le visionnage et la reproduction des gestes à effectuer vous permettront d’acquérir la dextérité nécessaire aux techniques pratiques ;
  • des stages dans ses locaux ou ailleurs ; vous aurez ainsi la possibilité de mettre en pratique les gestes appris sous le contrôle d’un enseignant qui corrigera les erreurs ; vous pourrez également obtenir des explications complémentaires sur les points qui vous semblent un peu obscurs ;
  • un professeur référent aisément disponible auquel vous pourrez vous adresser (par mail ou par téléphone) si vous rencontrez des difficultés de compréhension d’un cours ;
  • des examens blancs (les bonnes écoles en proposent généralement un par trimestre) qui vous mettront dans les conditions de passage du CAP esthétique ;
  • des modules complémentaires en option accessibles si vous souhaitez approfondir certaines techniques ainsi que la formation UV dont vous devez obligatoirement fournir l’attestation lors du passage de l’examen.

Deux types d’écoles sont à fuir absolument : celles dont l’achat des cours se fait au coup par coup ou dont les cours nécessitent l’achat parallèle de livres pour les compléter et celles proposant des évaluations payantes par webcam à la demande. L’inscription à une école proposant le « tout inclus » est certes onéreuse (ce ne sont pas des philanthropes et il est évident que chacun des points mentionnés ci-dessus a un coût) mais elle a l’avantage de vous permettre de maîtriser votre budget en ayant une vue d’ensemble du prix de revient de votre formation. Rien de plus décevant que de devoir stopper sa formation en cours de route parce que l’on ne peut pas faire face aux dépenses non prévues qui viennent s’additionner.

Pour les candidates qui ne peuvent accéder financièrement à une formation à distance, il existe la possibilité d’étudier seules. Si ce moyen a l’avantage de permettre de travailler à son rythme, il exige en revanche une organisation et une assiduité sans faille. L’idéal est de se fixer un planning et de s’y tenir contre vents et marées.

Pour préparer le CAP esthétique en candidate libre, deux bases sont indispensable : des livres et le référentiel de l’examen. Ce dernier, très détaillé, vous servira à établir vos propres cours en sachant de façon précise les connaissances à acquérir. Concernant les livres nécessaires, quelques sites (très bien faits d’ailleurs) répertorient les indispensables et les complémentaires et sont également une mine d’or pour les conseils. Seul hic, ils n’offrent pas tous les corrigés des exercices.

Etant donné que vous ne pouvez pas faire l’impasse sur les stages pratiques vous permettant d’acquérir les bons gestes, vous devrez vous rabattre sur une école privée pour cette partie du programme. Si vous possédez des vidéos, appliquez-vous à les reproduire, vous n’aurez alors qu’à vous perfectionner lors des stages pratiques.

Le CAP esthétique passe par 12 semaines de stage obligatoire en formation initiale mais certaines académies en exemptent les candidates libres ou en réduisent la durée (renseignements à prendre directement auprès de l’académie dont vous dépendez). Si vous devez l’effectuer, ce sera le gros point noir de votre parcours : seuls les organismes de formation sont habilités à délivrer une convention de stage. Si un établissement accepte de vous prendre sans convention, ce sera à vos risques et périls (ni assurance contre les accidents du travail, ni couverture sociale).

Avec ou sans stage effectif, vous devez néanmoins être en possession d’un dossier de vente (équivalent d’un rapport de stage) lors de l’entretien avec le jury. Il sert de support aux questions que ce dernier vous posera. Si vous n’avez pas effectué de stage, vous pouvez facilement trouver des modèles de dossier de vente qu’il vous suffira de personnaliser (et d’apprendre pour pouvoir répondre aux questions qui s’y rapportent).

Dernier point essentiel pour l’examen : l’attestation UV obligatoire. Vous l’obtiendrez après une formation d’une journée au terme de laquelle le questionnaire auquel vous répondrez sera noté. La moyenne est indispensable pour la délivrance de l’attestation.

Enfin n’oubliez pas tenir compte dans votre budget du matériel nécessaire au passage du CAP et dont la liste vous sera fournie par l’académie. La meilleure solution consiste à acheter directement le kit de cap esthétique. Prévoyez également quelqu’un qui vous servira de modèle pour appliquer les techniques lors de l’examen.

Pour passer le CAP esthétique en candidate libre vous avez donc le choix entre la préparation individuelle ou par correspondance. Il ne vous reste plus qu’à décider de la formule qui vous convient le mieux à tous les points de vue.

Partagez votre avis ou faites part de votre expérience :

*